Explorateurs XXI siècle

Science joezf Janvier 13, 2017 0 64
FONT SIZE:
fontsize_dec
fontsize_inc
Explorateurs XXI siècle
"Dès la première fois que je voyais un troupeau d'éléphants, je savais que je voulais protéger" récemment reconnu le biologiste espagnol Luis Arranz dans une interview. Donc, il a passé la dernière décennie comme directeur Zalouma parc dans le sud du Tchad, la lutte contre le braconnage et les écosystèmes derecuperar essayant d'atteindre depaquidermos population a augmenté de 1.500 à 4.000 exemplaires. Maintenant, son défi est le parc national de Garamba, en République démocratique du Congo, habité par des rhinocéros blancs, des girafes, des éléphants récents Congo et des hippopotames trois en 1500.
Il est le seul scientifique espagnol travaillant dans le continent noir. Février dernier, le professeur d'anthropologie Francisco Giner Abatiregresaba en Espagne après plus de six mois de l'émission dans le saharienne étudier certaines des tribus les plus reculées de la région pour apprendre leurs cultures et les formes traditionnelles avant que les changements rapides faire disparaître.
Giner Arranz et explorateurs sont deux des gagnants de la dernière édition des prix annuels de la Société géographique espagnol, livré cet après-midi dans l'auditorium de la Mutua Madrileña à las19: 00 heures. Ils ont également reçu le documentaire periodistaPere Ortín et designer Vic Pereiró droit Mbini, les chasseurs d'images en Guinée équatoriale, chercheur et OceanografíaCarlos Duarte écologie marine et Walter Bonatti, considéré comme «le meilleur grimpeur de tous les temps".
(0)
(0)