Herbe anti-éructations à réduire le réchauffement climatique

Science chiars Mai 3, 2016 0 1
FONT SIZE:
fontsize_dec
fontsize_inc
Herbe anti-éructations à réduire le réchauffement climatique
Un groupe de scientifiques australiens et néo-zélandais sont développe une herbe "anti-éructations" pour réduire les émissions de méthane produites par le bétail et aider à contrôler le réchauffement climatique. L'étude est publiée dans la revue Chemistry & Industry de la Society of Chemical Industry.
 Émissions de combat à effet de serre produites par l'agriculture une priorité. Le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat estime que les comptes du méthane pour 14,3% de la contribution de l'humanité au réchauffement climatique. Et une vache laitière peut produire de 550 à 700 litres de méthane par jour.
 Cette production de méthane par les bovins est due à la microflore du système digestif, ce qui vous aide à digérer l'herbe. Lorsque ces microbes décomposent la cellulose herbe, le méthane est formée comme sous-produits, dont la plupart est expulsé à l'extérieur. "Nous ne recevons pas burp, mais les vaches continuellement libère du méthane," dit David Beever de la Grande-Bretagne, le directeur international de nutrition de Richard Keenan.
 Afin de réduire ces émissions, les scientifiques ont décidé de retirer l'enzyme transférase herbe O-méthyle pour une digestibilité accrue. Ainsi, disent-ils, les agriculteurs pourraient maintenir la productivité et la rentabilité de leurs troupeaux dans un climat en mutation, mais de réduire leurs émissions de gaz et de leur contribution au réchauffement climatique.
(0)
(0)