Mobile et santé

Science assasinsucks Mars 19, 2016 0 1
FONT SIZE:
fontsize_dec
fontsize_inc
Je

L'Organisation mondiale de la Santé et l'Agence internationale pour la recherche sur le cancer liés aujourd'hui jour le 31 mai 2011 l'utilisation de téléphones mobiles avec le risque de cancer du cerveau "peut-être cancérogène pour l'homme», les êtres et sont classés, par conséquent, dans le catégorie «2B» .Le OMS et le CIRC a fondé sa décision sur des preuves que la classification obtenue sur l'impact de ces champs électromagnétiques à l'origine de gliomes, un type malin de cancer, le groupe de travail OMS-CIRC a mentionné que une étude, avec des données jusqu'en 2004, a détecté une augmentation de 40% du risque de gliome chez les plus gros utilisateurs de mobiles, à savoir, ceux qui les employait en moyenne trente minutes par jour pendant une période de dix oui, il a ajouté que le la preuve du risque de gliome et de neurinome de l'acoustique sont «limitées» pour les utilisateurs mobiles, ce qui signifie qu'il ya une "association positive" crédible entre l'exposition à l'agent et le cancer, mais ne peut pas être exclu que d'autres facteurs dans le développement é, Jonathan Samet de l'Université de Californie du Sud, a déclaré que les preuves recueillies jusqu'à présent "sont suffisamment solides pour la classification du type« 2B ».» Cette catégorie est l'un des CIRC utilise pour identifier les facteurs environnementaux qui peut augmenter le risque de cancer chez l'homme et parmi lesquels il ya des produits chimiques, les expositions professionnelles et les agents physiques et biologiques, entre autres.

Je

Compte tenu de cette situation de danger pour la santé des manches longues imprimées et produites faites crible de lutte contre le rayonnement mobiles materialea dérivation militaire qui supprime jusqu'à 99% du rayonnement électromagnétique des téléphones mobiles.

Je

Plus d'infos:

(0)
(0)