Quelles questions situations médiation familiale?

Divers midnightwolfjv Février 29, 2016 0 0
FONT SIZE:
fontsize_dec
fontsize_inc

 Le divorce est généralement un processus émotionnel pour les parties concernées, et il peut être difficile pour un homme et la femme sont de prendre une décision commune sur les questions importantes. La part des actifs, en divisant la dette, et la garde des enfants et le soutien financier sont des questions qui sont souvent discutés au cours de la médiation familiale. Un juge peut prendre des décisions pour un couple de quelque chose qu'ils refusent ou sont incapables de résoudre eux-mêmes. Pour cette raison, il est sage pour eux de faire un effort commun pour négocier équitablement et prendre une décision avant que le divorce ou la garde audience finale.

 La médiation familiale est une réunion informelle légale où un couple marié est souvent en mesure d'obtenir un accord juste et raisonnable - dans les limites de la loi - avec l'aide d'avocats et d'intermédiaire. Si nécessaire, le tribunal peut rendre des décisions pour quelques-uns, y compris la personne dans la famille va vivre à la maison ou de conserver la propriété d'un véhicule. Il peut décider que les parents devraient avoir la garde conjointe d'un enfant ou une personne va payer l'autre support de l'enfant ou de la pension alimentaire.

 Un juge généralement pas connaissance intime des parties à résoudre leur mariage, cependant. Il ne peut savoir ce qui est dit dans le cadre de procédures judiciaires. Absent un accord entre les deux parties, sa décision est pas toujours dans l'intérêt de tout le monde.

 Donc, il peut déterminer que l'homme va garder la voiture de la famille et les paiements mensuels pour les prêts, mais en réalité, l'homme ne voulait pas la voiture. Au cours de la médiation, cependant, il aurait été en mesure d'offrir à sa femme en échange de quelque chose qu'il voulait était plus comme l'œuvre d'art ou d'objets de collection. Au lieu de cela, un juge récompenses ces choses à la femme, qui auraient préféré garder la voiture et perdre les autres actifs. Dans ce genre de scénario, peut médiation familiale avec les deux parties reçoivent de la part de la maison conjugale, ils auraient effectivement fermé.

 À peu près tout est négociable à la médiation familiale dans les paiements de pension alimentaire à cette personne la propriété des biens sera le couple a acheté conjointement pour maintenir le cours du mariage. Le médiateur et les avocats offrent généralement des conseils et de veiller à ce que la distribution des biens est raisonnable. Une fois que tous les problèmes sont résolus, les avocats se préparent à signer un accord pour les deux parties. L'accord signé est ensuite envoyé à un juge d'une motion et demande d'audience finale.

 Le juge donne son approbation finale à l'entente de règlement à la médiation familiale. Lors de la dernière audience, il peut demander aux parties de veiller à ce qu'ils comprennent et délibérément accepter les défis identifiés dans les documents. Si le juge estime que quelque chose est injuste, il peut faire les changements nécessaires. Par exemple, un couple peut accepter qu'un enfant va rester avec sa mère, mais le père de la pension alimentaire des enfants sont inférieurs ou supérieurs aux directives légales pour cette zone. Un tribunal peut ajuster le montant de l'aide quand il sent qu'il est inacceptable ou si le motif de la dérogation proposée est pas satisfaisante en vertu des lois de cette juridiction.

  •  Les résultats financiers sont souvent discutés à la médiation familiale.
  •  La tutelle est un sujet de la médiation familiale sont souvent discutés.
  •  Un juge donne son approbation finale pour un règlement à l'amiable lors de la médiation familiale.
  •  Un juge peut décider arrangements concernant la garde et le bien-être des enfants impliqués dans un divorce.
(0)
(0)